Test : The Turing Test sur Nintendo Switch !

par | 7/02/2020 | Articles à la une, Jeux video, Nintendo, Tests Nintendo | 0 commentaires

Sorti en 2016 sur PC et Xbox One  puis en 2017 sur PS4, The Turing Test est adapté cette année sur Nintendo Switch !

THE TURING TEST

 

 

Genre : Puzzle Game à la première personne

Développeur : Bulkhead Interactive

Éditeur : Square-Enix

Supports : Nintendo Switch

Classification : 16+

Date de sortie : 7 février 2020

 

Test réalisé en 8 heures de jeu environ

Un premier pas pour Tom et Ava

 

Depuis l’emblématique Portal de Valve, les puzzle games en vue FPS se sont multipliés, jusqu’à réussir à s’en éloigner et offrir des expériences uniques, avec par exemple The Talos Principle ou encore The Witness.

Dans The Turing Test, Bulkhead Interactive propose d’incarner Ava Turing, une ingénieure de chez ISA, l’International Space Agency à la recherche d’un équipage disparu sur la station spatiale Europa. Et pour se faire, vous devrez résoudre les énigmes des différentes salles de ce test de Turing. Soit un test que seul un être humain peut résoudre.

Mais pas d’inquiétude vous ne serez pas seule, car Tom, une intelligence artificielle vous accompagnera sur cette mission.

C’est par le biais d’un dialogue entre nos deux protagonistes que l’histoire du jeu se laisse raconter. Première chose : Si nous avons bien des sous titres traduits, contrairement à Portal, le jeu ne propose pas de doublage en version française. Et il arrive souvent de rater certaines informations de la discussion entre Tom et Ava pendant que nous faisions travailler nos méninges.

Côté histoire, c’est plutôt classique et un habitué devinera très rapidement ce qui l’attend à la fin du jeu.

Un concept simple et efficace, mais !

 

Pas de Portal Gun ici mais presque, Ava est munie de l’EMT (Energy Manipulation Tool), un pistolet lui permettant de déplacer des sphères d’énergie, afin de les placer ou de les retirer des interrupteurs. Ces derniers activent ou désactivent des mécanismes, vous aidant à progresser jusqu’à atteindre la prochaine salle. Les idées sont nombreuses et bien pensées ! Les sphères peuvent être déplacer à distance grâce à votre EMT, tandis que les cubes d’énergies devront être porter à la seule force de vos bras. Et passé certains niveaux, d’autres sphères et mécanismes aux caractéristiques spécifiques feront leurs apparitions.

Attention, si le jeu se complexifie à mesure que l’on avance, il ne vous bloquera jamais. 

C’est là que The Turing Test va diviser. 

 

En effet la courbe de progression évolue, mais à chaque nouvelle difficulté, on se sent aiguiller comme si l’on était encore dans le tutoriel, même après des heures de jeu.

Un habitué des puzzles games n’appréciera peut-être pas d’être autant pris par la main, mais un débutant lui, pourra être content de se retrouver face à un jeu qu’il pourra certainement terminer sans trop de difficulté.

 


Ambiance et Game Design

 

Portal avait réussi son coup avec un juste milieu entre philosophie et humour. Le rythme des énigmes changeait et ne laissait pas place à la monotonie. Les décors et les personnages évoluaient dans une même direction, jusqu’à avoir une ambiance complètement différente de celle des premiers niveaux. Dans The Turing Test, on a une ambiance mystérieuse qui ne nous met pas en confiance et ce dès les premières minutes. Le tout avec une bande originale et des décors qui restent dans la même veine tout au long du jeu. On a donc cette impression d’enchaîner encore et encore des salles, sans jamais vraiment en voir le bout. Une atmosphère d’autant plus accentuée par la courbe de difficulté précédemment citée.

The Turing Test propose tout de même une variété de niveaux, puisqu’il se termine en environ huit heures de jeu en ligne droite, voir un peu plus si vous prenez le temps de savourer les discussions entre nos deux protagonistes avant chaque énigme et si vous souhaitez compléter le jeu à 100%. En effet, le jeu comporte des salles annexes optionnelles, qui vous permettront d’en apprendre plus sur le mystère qui entoure l’équipage que vous recherchez.

On notera un petit problème sur cette version Switch, nos fameux Joy-Con ! C’est très rare, mais il nous arrive parfois de se retrouver face à des niveaux qui demanderont de gérer son timing. Si cela ne poserait aucun soucis avec une manette classique ou une souris, c’est une autre paire de manches avec les Joy-Con de Nintendo et ses sticks dont la précision laisse à désirer. Ce qui devient frustrant lorsque l’on recommence par simple manque d’ergonomie hardware.

 

Conclusion

 

The Turing Test est un bon jeu, malheureusement trop semblable à ses aînés sur beaucoup de plans. Et le jeu est assez facile en comparaison avec ce qui se fait dans le genre puzzle game en vue à la première personne mais propose des énigmes très bien réalisées.

On conseillera donc plus The Turing Test à un débutant, qui trouvera très facilement son bonheur plutôt qu’à un fan de puzzle games.

Les plus 

 

  • L’ambiance…
  • Les énigmes…
  • L’histoire racontée de manière naturelle…
  • La possibilité de pouvoir y jouer partout avec la Switch…

Les moins 

 

  • … qui n’évolue pas assez
  • … qui se complexifient trop lentement
  • … mais trop classique
  • … mais on vous conseille d’y jouer sur PC ou console de salon à cause de l’ergonomie des Joy-Con.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager