[E32019] La Conférence Microsoft du 9 juin 2019 !

par | 11/06/2019 | Articles, Articles à la une, Jeux video, News Xbox, Xbox | 0 commentaires

Sony absent, on devait s’attendre à une équipe XBox en roue libre et assurée de produire une très bonne conférence. Du moins de quoi marquer le coup jusqu’à la conf Ubisoft ou celle de Nintendo (les deux meilleures de l’an passé). Il y avait pourtant de quoi frapper un grand coup et montrer les muscles face à la future Playstation 5.

Oui il y avait de nombreux sujets évoqués par le passé dont on attendait les réponses ce soir (Project Scarlett, Nintendo). Idem pour certains leaks (Halo 5) ou certains espoirs, certaines rumeurs (Fables) plus ou moins bidons lâchées par des insiders ou influenceurs peu recommandables, ceux qui parlent par pa$$ion et dont la qualité n’est que de savoir bien vendre du rêve.

Vous le savez, je n’attends jamais rien des conférences durant l’E3 ou bien des ‘Direct’, car c’est le moyen de ne pas être déçu et de n’avoir que des surprises. Et je rêve même toujours que les rumeurs soient fausses, car cela donne du blé à moudre aux trolls et ça me plait. Cette année pourtant je pensais que Microsoft allait envoyer du lourd, et une source viable avait su me faire espérer. Pourtant…

Beaucoup de jeu ont été présentés durant ces 2 heures, trop peut-être diront certains, car le gameplay a totalement été absent de la soirée. Mais 60 jeux annoncés ça prouve une certaine volonté de mettre le jeu en avant. D’ailleurs on a pu voir le retour de titres Indés et cela fait énormément de bien, laissant espérer une mise en avant de ces titres comme le fait Big N sur sa Switch.

 

Après une petite entrée en matière avec The Outer Worlds, un nouveau titre de Ninja Theory du nom de Bleeding Edge en 4 vs 4 rappelant Overwatch et Borderlands, c’est la suite de Ori qui vient nous donner la première petite claque de la conférence. Ori and the Will of the Wisps s’annonce vraiment magnifique, plus encore que ne l’était le premier épisode et il sortira le 11 février 2020.
Étonnant ensuite cette annonce de Minecraft Dungeon, qui semble être inspiré de Diablo et de Dungeon Keeper. Le style graphique qui ne m’attirait pas du tout jusqu’à présent me parait ici au contraire très bien venu. J’adore. Le titre sortira au printemps prochain et sera jouable à 4 en coop local ou en ligne. Le jeu est aussi annoncé pour le PC, mais aussi pour la PS4 et la Switch !

Après une brève apparition de Phil Spencer dont nous reparlerons, la place est encore donnée aux jeux, notamment avec la présentation du Star Wars de EA, présenté la veille et qui n’a semble-t-il pas fait forte impression. Le titre résolument tourné Action semble se rapprocher de Uncharted.

Pour les fans de frissons, a ensuite été annoncé Blair Witch. Une exclusivité Day one pour Microsoft et qui héritera du Game Pass dès le 30 Aout. Beaucoup, moi le premier ont pensé à un Alan Wake 2 tant le style le laissait à penser. Graphiquement le titre est très attirant et il y a de fortes chances pour que l’on se fasse dessus à l’idée de rencontrer certaines choses effrayantes.

C’est Cd Project qui arrive ensuite pour présenter Cyberpunk 2077. C’est le gros du show, avec la présence de Keanu Reeves sur scène. Le jeu est visuellement bluffant. Je pense qu’il tourne sur la future console de Microsoft car c’est assez impressionnant. Si l’on peut déjà précommander l’édition limitée un peu partout, il faut savoir que pour rencontrer Keanu dans ce monde virtuel vous devrez attendre jusqu’au 16 avril 2020. C’est assez loin des dates qui avaient fuitées il y a quelques jours.

Avant de parler de Gear 5 et du Game Pass Ultimate, petit détour sur id@xbox, à savoir les éditeurs Indé. Felix the Reaper, Undermine, Secret Neighbor, Night Call, Totem Teller et bien plus ont donc été dévoilés. Misant ce soir fortement sur son Game Pass, tous ces jeux y seront présent à leur lancement. Et puis il y a ce coup de coeur, Way of the Wood, un jeu très mignon dont la direction artistique m’a rappelé Season After Fall.

Autre belle surprise, Lego, qui s’est montré très présent ce soir avec un DLC pour Forza Horizon 4 (ainsi qu’une belle voiture tout en Lego présente sur la scène), avec des voitures et des circuits atypiques mais aussi avec un Lego Star Wars : The Skywalker Saga totalement inattendu. Toute la saga allant du premier film jusqu’au dernier (le 9 donc) sortira sur une compilation prévue pour 2020.

On retiendra aussi SpiritFarer, un très beau jeu au design très BD chez Thunder Lotus, le retour de Battltoads, en exclusivité sur Xbox. Le jeu façon Beat them All comme a l’époque, possède une D.A très dessin animé et semble bien respecter le délire du jeu original. Personnellement j’attends cela avec impatience, pour le retour de la licence déjà, mais aussi pour ce style de jeu qui a plus ou moins disparu de nos consoles.

Vous trouvez que tout cela sonne trop américain ? Pas de problème, Sega et Namco Bandaï sont là aussi ce soir, le premier pour présenter Phantasy Star Online 2, qui traverse enfin le Pacifique et le second pour annoncer un nouveau jeu issu de Dragon Ball, Dragon Ball Z Kakaroto dont au final nous n’avons pas vu grand chose, mais sur lequel Akira Toriyama bosse conjointement. Il s’agirait plus d’un Action RPG que d’un jeu de baston. Je n’oublierai pas de mentionner Tales of Arise à la D.A. qui semble s’éloigner des Tales of habituels. Enfin, Smilegate, a présenté Crossfire X pour le courant de l’an prochain.

Place rapidement à Gears 5 dont on ne verra pas grand chose si ce n’est une petite vidéo présentant le mode Escape. Pas de gameplay, non plus à se mettre sous la dent. De quoi rager un petit peu tout de même. Le titre qui sortira le 10 septembre prochain, sera accompagné d’un skin Terminator mais nous retiendrons surtout que Gears 5 dans sa version Ultimate sera inclus dans le Game Pass Ultimate, ce qui est assez incroyable. Le jeu est visuellement très impressionnant. C’est sans doute celui que j’ai trouvé le plus beau durant la soirée.
J’allais oublier de mentionner Gears Pop (que tout le monde avait oublié) et qui sera disponible prochainement sur iOS et Android, mais on s’en fout.

La conférence ne nous laisse pas le temps de souffler. Beaucoup de jeux, peu de blabla. Phil après son premier passage rapide reviendra une seconde fois pour le Xcloud. Encore une fois cela va vite. On apprendra que la Xbox dans les mois prochains deviendra votre serveur cloud pour héberger les jeux que vous pourrez ainsi transporter partout. Vos jeux seront là où vous allez. Concrètement peu de détails ont été annoncé, nous laissant dans le flou. Dommage.

Idem, pour le Projet Scarlett, qui a simplement été mentionné. Pas de console en vue, juste quelques chiffres : les temps de chargements réduits avec une nouvelle génération de SSD 40 fois plus rapide que sur les consoles actuelles, la Scarlett serait 4 fois plus performante que la Xbox One X et embarquera un processeur AMD, enfin elle supportera un affichage en 8k / 120 FPS et exploitera le Ray Tracing. Elle sera aussi rétro compatible avec la génération précédente.

Tout cela peut effectivement paraître décevant et ça l’est. Mais encore une fois, ce soir, c’est le jeu qui prime et uniquement le jeu.

Puisque l’on parle jeu, pour terminer on va faire un tour rapide sur ce qui est annoncé dès la conférence pour le Game Pass. Prey, Tomb Raider, Wolfenstein 2, State of Decay 2, Metro Exodus se voient donc tous disponibles le soir même. Le Game Pass ultimate qui associe le Gold et le Game Pass passe à 12.99 par mois et est aussi compatible PC. Plus de doute à avoir, l’avenir du JV est tout tracé, même si la migration sera longue.

Psychaunot 2 (Double Fine Productions, fondé par Tim Schafer en 2000), Wasteland 3 sont aussi annoncé. Pour le premier c’est une surprise et une très bonne surprise. Le jeu s’annonce déjà très intéressant. Dying Light 2 fait aussi son apparition avec moult zombis. Sortie annoncée 2020. Borderlands 3 est lui présenté et daté au 13 Septembre. Quant à l’annonce de Borderlands collection, il est jouable immédiatement sur le game pass.

Côté PC Flight Simulator fait un retour visuellement incroyable. Assurément il faudra un gros PC pour le faire tourner. Age of empire 2 en 4k a aussi été annoncé. Il sera disponible via le Game Pass day one.

Côté hardware pour terminer, Microsoft a présenté la manette qui va succéder à la Alite, la Elite 2. Avec un batterie intégrée, elle sera plus encore customisable que la précédente avec un prix affiché de 179$, rien que ça. Il faudra attendre le 4 novembre pour acheter cette merveille pour le même prix qu’une Xbox One S !

La conférence se clôt sur Halo Infinite. La vidéo est assez longue, mais reste plutôt mystérieuse. Le jeu de 343 Studio n’est pourtant pas de prime abord convainquant. Visuellement sans être exceptionnel rien ne nous laisse croire qu’il tourne sur la prochaine génération de console XBox. Pourtant les animations sont quant à elles assez incroyables et bien supérieures a ce qui se fait aujourd’hui. Reste à voir du jeu in-game, chose que l’on ne verra malheureusement pas. Sortie prévue annoncé pour 2020.

 

Pas certain donc que Microsoft ai profité de l’absence de Sony pour prendre l’avantage. On pourrait même penser que le géant Japonais, grâce à son retrait de l’E3 pour cette année ne sorte vainqueur de ce duel à distance. De gros annoncés certes, de belles exclusivités, mais finalement peu d’informations sur ce qui s’annonçait intéressant. Avec le XCloud c’était l’occasion de refroidir un peu Google et sa Stadia, avec son Project Scarlett c’était aussi le moment de faire trembler Sony. Une chose est sûre, nous sommes tranquille désormais jusqu’à GamesCom.

On retiendra donc l’harmonisation entre le PC et la Xbox avec le Game Pass Ultimate, les 60 titres dévoilés et l’absence d’infos entre la future probable association avec Nintendo. Rendez-vous désormais mardi pour le Nintendo Direct.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager