Chronique : Jardin Secret, par Ammitsu

par | 27/10/2020 | Articles, Articles à la une, Chroniques Mangas, Mangas | 0 commentaires

Une petite romance tranquille où l’on peut s’instruire sur le langage des fleurs, c’est ce que les éditions Kana proposent avec Jardin Secret.

Jardin Secret

Titre original : 高嶺の蘭さん

 

Titre romanisé : Takane no Ran-san

 

Auteur : AMMITSU

 

Éditeur français : Kana

 

Éditeur original : Kôdansha

 

Date de sortie : 19/04/2019

 

Nombre de tomes :  8 tomes au Japon, 5 tomes en France

 

Prix : 6,85 €

Synopsis :

Ran est une fille assez parfaite que beaucoup considèrent comme un modèle à suivre : sérieuse, sportive, intelligente, soucieuse de sa santé, etc. Mais il n’est pas facile de rencontrer un garçon quand ces derniers la considèrent, à son grand dam, comme « l’inaccessible étoile » ! Un jour, elle fait fortuitement la connaissance de Akira, un garçon solaire, naturel, franc et amical et elle découvre également son « secret »: il est fils de fleuristes, apprécie beaucoup travailler au magasin de ses parents et sait déjà qu’il deviendra lui aussi fleuriste. Mais il n’ose l’avouer à personne de peur que l’on se moque de lui.
Leur intérêt commun pour les plantes et les fleurs va les rapprocher…

Cette chronique a été réalisée après avoir lu les deux premiers tomes de ce titre.

 

 

Les apparences sont trompeuses, nous le savons. Pourtant nous continuons à tirer des conclusions hâtives sur certaines personnes de notre entourage. Dans une classe d’adolescents ? C’est quasi-automatique, ce qui justement perturbe Ran et Akira, deux personnes qui semblent opposées, mais partagent en réalité un intérêt commun : les fleurs. Par la suite, j’ai aussi trouvé qu’ils avaient des tempéraments similaires.

 

Ran semble être la fille parfaite, mais elle est en fait très timide, ne sait pas trop comment aborder les autres et est de manière générale assez mal à l’aise en société. Akira semble être l’adolescent sportif type, mais il est sensible et adore s’occuper des fleurs du magasin de ses parents. Si j’extrapolais, on pourrait voir à travers ce dernier une petite critique de ce qu’on appelle communément la “masculinité toxique”. En ce sens, je trouve les personnages bien construits.

 

 

 

 

J’ai également apprécié le naturel avec lequel la relation entre Ran et Akira se développe. Si les questionnements des personnages sont là, ils ne sont pas exagérés. Pas de grands dramas, juste des sentiments qui se développent, malgré quelques répliques qui me semblaient un peu “niaises”. De plus, on apprend des choses sur le langage des fleurs.

La composition des planches, le trait délicat d’AMMITSU et les nombreux gros plans sur les visages (particulièrement les yeux) contribuent à mettre en valeurs les sentiments des personnages. Par quelque chose d’aussi simple que le partage d’un intérêt pour les fleurs, on sent un lien très profond se lier entre les personnages. Un début prometteur.

Cependant, n’ayant lu que les deux premiers tomes de ce titre, j’espère que les obstacles inévitables à leur relation seront bien dosés.

 

A qui s’adresse Jardin Secret ?

 

Ce manga serait plus susceptible de plaire à un public qui se trouve dans une situation similaire aux personnages, donc plutôt des adolescents.

 
 
 

© Ammitsu / Kodansha Ltd.

 

Œuvres similaires ? 

Si vous aimez Jardin Secret, vous pourriez aussi apprécier Say I Love You (aux éditions Pika en numérique) ou Twinkle Stars (aux éditions Delcourt/Tonkam ).

 

 

 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager