Mon avis sur… l’anime Sky-High Survival !

par | 5/10/2021 | Animes, Articles, Articles à la une, Asiatiques | 0 commentaires

Je vous en avais fait l’annonce en appuyant sur le fait que j’étais une fan surprise de voir un anime débarquer sur une telle série… et bien ça y est je vous annonce que j’ai enfin regardé l’adaptation en anime de Sky-High Survival !

On peut dire que j’ai bien pris mon temps pour savourer cet anime de 12 épisodes mais ça en valait vraiment la peine.

 

Laissez-moi donc vous donner, point par point et à froid, mes impressions sur cet anime sur lequel j’avais beaucoup d’attente.

Je précise que j’ai regardé l’anime en vo (voix japonaises avec sous-titrage français) donc je ne parlerai pas de la vf.

Sky-High Survival

 

Nombre d’épisodes : 12 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Netflix

 

Date de sortie : 25/02/2021

 

Studio(s) : Zero-G

 

Synopsis :

Yuri Honjo se retrouve mystérieusement sur le toit d’un gratte-ciel. Ne sachant pas ce qui lui arrive ni où elle se trouve, elle voit foncer sur elle une personne masquée et armée. Elle l’évite grâce à son instinct de survie, mais elle découvre un monde urbain bien étrange.

 

La seule façon de se déplacer et d’éviter les assaillants est d’emprunter les ponts qui relient les toits des immeubles d’une ville qui ne ressemble en rien au Tokyo qu’elle connaît.

 

Qui sont ces hommes masqués qui semblent en vouloir à sa vie ? Où se trouve son frère ? Comment sortir de ce monde hostile ?

 

Mes impressions :

 

Mettons les choses au clair tout de suite : Sky-High Survival n’est pas l’anime de l’année ou le meilleur anime que j’ai pu voir, loin de là. Pourtant ça ne m’a pas empêché d’être à fond du début à la fin trouvant même que chaque épisode passait trop vite.

C’est l’un des points les plus réussis de l’anime : son rythme. En tant que lectrice de la première heure, je peux vous dire que le rythme du manga est effréné. Tout s’enchaîne avec une telle aisance que d’une part on a pas le temps de s’ennuyer ; et d’autre part on est pris dans cette ambiance stressante et anxiogène que veut nous insuffler le titre à grands coups de scènes d’action et de suspens. Là-dessus, l’anime a très bien su gérer la cadence et j’ai ainsi pu me mettre dans l’ambiance de ces enchaînements de situations de dingue.

Autre point très appréciable de l’anime c’est son absence de censure. C’est ce qui me fait le plus peur à chaque fois qu’un manga explicite, bien violent et gore est adapté en anime. Et bien là le côté violent de Sky-High est bien retranscrit : ça saigne, ça gicle et c’est impressionnant… bien que ce ne soit pas parfait. En effet, on peut reprocher une couleur de sang un peu trop rouge vif à la texture de confiture de fraise par moment, et surtout une exagération au niveau du fan-service. Il m’a semblé voir plus de plans culottes et poitrines dans l’anime que dans le manga. Chacun appréciera plus ou moins. Personnellement ça ne m’a pas plus dérangé que ça.

 

Par contre le choix fait pour certains bruitages et thèmes musicaux ne m’ont pas toujours paru judicieux. C’était assez étrange à plusieurs reprises d’entendre ce bruitage de plongeon olympique alors que des humains s’écrasent au sol après une chute d’un immeuble. On notera aussi l’effet comique amplifié d’un personnage qui a droit à son propre thème musical ce qui du coup, à mon sens, détruit la crédibilité de ce dernier.

 

Mis à part ça, j’ai quand même retenu quelques musiques bien sympathiques qui collaient aux contextes et qui ont donné de l’impact à leurs scènes respectives. Et puis tant qu’à parler musique, je suis obligée de vous glisser un mot sur l’opening et l’ending vraiment excellents. Tous deux sont bien différents l’un de l’autre mais ils ont su me ravir les oreilles.

Deux très bonnes chansons avec du rythme. Pêchue et dynamique pour l’opening, tandis que l’ending a une rythmique bien à lui jusqu’à l’explosion de son refrain entraînant et qui reste en tête.

 

Pour parler des personnages, j’ai trouvé le casting très bon voir excellent pour les personnages principaux à savoir Yuri, Rika, le sniper, Mayuko et Kuon. Mis à part deux ou trois personnages dont je n’ai pas aimé les voix, ça a été un véritable plaisir de les voir ainsi prendre vie.

L’anime a très bien su retranscrire leurs personnalités, à commencer par notre chère héroïne Yuri rendue encore plus vivace et déjantée qu’elle ne l’était déjà dans le manga. Une bien belle performance de sa seiyuu ! Le sniper aussi est impressionnant tant il respire le charisme et la puissance avec son côté mystérieux.

 

En terme d’animation, c’est assez sympa et ça se regarde bien. On est sur une production plutôt standard, ne vous attendez donc pas à voir des scènes d’animation époustouflantes. C’est un anime fait sans prétention qui y a tout de même quelques scènes assez classes. Dans la globalité, ça reste moyen. Les scènes d’action sont relativement fluides et les chara-design restent en place assez bien malgré quelques plans larges qui déforment quelque peu les personnages.

 

Le dernier point que je veux aborder concerne le scénario. Quoi dire de plus à part que c’est une adaptation pure et dure du manga ? Pas d’ajout, pas de fioriture, pas d’écart scénaristique. L’anime se contente de retranscrire le scénario du manga tel quel ce qui en fait une adaptation satisfaisante. Par contre, je suis assez frustrée de n’avoir eu que 12 épisodes à me mettre sous la dent.

Oui c’était cool mais c’était trop court. J’en voulais plus ! Et ce n’est pas la scène post-générique à la fin du dernier épisode qui va m’aider à contenir mon irrépressible envie d’avoir une suite !

 

En conclusion, je ressors globalement satisfaite de cet anime Sky-High Survival. J’ai adoré redécouvrir avec mon œil de lectrice les débuts de cette incroyable, passionnante et haletante série que j’apprécie beaucoup.

Un anime fait pour les fans, cela va sans dire, mais j’espère qu’il a su trouver son public auprès des amateurs d’anime de type survival-game et d’action sanglante.

En tout cas, j’ai passé un super moment et il ne reste plus qu’à espérer que cette production animée sans prétention de 12 épisodes n’était qu’une entrée en matière pour une suite encore plus passionnante !

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager