Chronique : Par-delà les étoiles…

par | 18/07/2020 | Articles, Articles à la une, Chroniques Mangas, Mangas | 0 commentaires

Rie AGURA, dont le talent n’est plus à prouver, est principalement connue en France pour Perfect World. Les éditions Akata nous donnent ici l’occasion de découvrir son tout premier manga: Par-delà les étoiles… ! 

Par-delà les étoiles…

Titre original : オールトの雲から

 

Titre romanisé : Ôruto no Kumo Kara

 

Auteur : Rie AGURA

 

Éditeur français : Akata

 

Éditeur original : Kôdansha

 

Date de sortie : 06/12/2018

 

Nombre de tomes :  1 tome au Japon, 1 tome en France

 

Prix : 6,99 €

Synopsis :

Hana rentre en première année à l’université. Mais, hantée par le souvenir d’un amour impossible, la jeune femme a bien du mal à envisager son avenir… Pourtant, grâce à sa rencontre avec Izumi, président du club d’astronomie, mais aussi avec ses autres membres, elle va élargir ses perspectives et retrouver goût à la vie.

Cette chronique a été réalisée après avoir lu le seul et unique tome de ce titre.

 

Une lycéenne qui termine sa scolarité amoureuse d’une personne déjà prise, le début des études supérieures marquées par une nouvelle rencontre et l’intégration d’un club dont les membres ont des personnalités un peu excentriques…etc : pas de doute, nous sommes devant le cadre d’une romance “classique”. Avec cependant un “mais”.

 

Voyez-vous, il est toujours possible d’écrire une histoire intéressante à partir d’un schéma classique. La preuve avec, par exemple, les mangas mettant en scène des clubs sportifs. Tout dépend de la manière dont les codes sont utilisés. Pour un premier titre, Rie AGURA s’en sort de façon très honorable sur ce point. On peut également y voir les signes précurseurs de ce qui caractérisera ses titres suivants, à savoir : son talent pour traiter des sujets difficiles à aborder mais avec un naturel et une empathie qui forcent l’admiration, mais sans choisir la solution de facilité non plus.

 

Cela se sent dans un premier temps dans le traitement de Hana, le personnage principal : elle a la tête sur les épaules et est capable d’avoir un certain recul sur sa situation, mais cela ne l’empêche pas d’avoir du mal à aller de l’avant, émotionnellement. Elle finit par y parvenir progressivement, sans s’en rendre compte, au contact du club d’astronomie et de leurs petites aventures. Tout cela sans long discours mélodramatique ni exagération des émotions des personnages, ce qui est à l’image de la vraie vie.

Cela s’applique aussi aux autres personnages. Via ces derniers, Rie Aruga effleure des thèmes comme la difficulté à concilier les attentes de sa famille avec ce qu’on veut réellement faire de sa vie, le deuil, les familles recomposées…etc, tout en douceur et de façon naturelle.

J’aurais souhaité que l’histoire continue au-delà de ce tome unique mais ce qui est sûr est que ce manga annonçait de très bonnes choses pour la suite de la carrière de son auteur.

 

A qui s’adresse Par delà les étoiles… ?

 

Je pense que ce manga peut être lu par tous, mais il serait plus susceptible de plaire à un public d’adolescent.e.s, étant donné les thèmes traités.

 
 
 

© Rie ARUGA / Kôdansha Ltd.

Œuvres similaires ? 

Si vous aimez Par delà les étoiles pour sa façon de traiter de sujets de société tout en se “déguisant” en romance classique, vous pourriez également apprécier Say I love you (aux éditions Pika). Si vous souhaitez voir le talent de l’auteur à un stade plus mature, nous vous conseillons Perfect World (aux éditions Akata).

 

 

 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager