3 anime de l’automne 2021 : La sélection de Lorelei !

par | 10/03/2022 | Animes, Articles, Articles à la une, Asiatiques, Films / Séries | 0 commentaires

Entre adaptation de manga que j’aime et pures découvertes, cet automne, je me suis régalée malgré le peu d’anime que j’ai regardé.

C’est un peu tardif comme débriefing mais aujourd’hui j’ai envie de vous présenter les 3 anime de l’automne que j’ai le plus apprécié !

Mieruko-chan

Une vision d’horreur réussie

 

Nombre d’épisodes : 12 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Wakanim

 

Période de diffusion : du 03/10/2021 au 19/12/2021

 

Studio(s) : Passione

 

Synopsis :

​Un jour, Miko, une adolescente sans histoire, devient brusquement capable de voir des êtres étranges et monstrueux que personne d’autre ne peut percevoir.

Elle qui n’est qu’une jeune fille ordinaire prend alors son courage à deux mains pour accomplir l’impossible : faire comme si elle ne les voyait pas.

 

Entre horreur et comédie, découvrez le quotidien terrifiant et pourtant si attachant de Miko !

 

Mes impressions :

 

Comme je vous en ai déjà parlé en détail dans ma chronique, j’aime beaucoup le manga Mieruko-chan Slice of Horror, véritable surprise mêlant habilement les genres de l’horreur, du slice of life et de la comédie, le tout avec une patte graphique des plus percutante.

Quelle ne fût donc pas ma surprise en apprenant que le manga allait recevoir une adaptation animée prévue en pleine période d’Halloween !

 

Mais alors qu’ai-je pensé de l’anime Mieruko-chan ? Et bien j’ai plutôt bien apprécié mon visionnage qui m’aura fait passer un très bon moment dans une ambiance aussi terrifiante qu’hilarante mais aussi… un peu gênante.

Belle esthétique que ce soit sur le chara-design de nos personnages attachants que sur l’aspect terrifiant plutôt convaincant des monstres, l’anime a un bon rythme narratif et a su apporter des changements d’ordre dans les évènements par rapport au manga mais en restant cohérent. La série dispose également d’une bonne animation et d’un casting sympathique. Personnellement, je me suis rapidement mise dans l’ambiance assez angoissante qu’a su installer la série.

On va dire que la seule ombre au tableau concerne l’emploi assez insistant d’un fan-service qui peut s’avérer gênant au visionnage. Tandis que dans le manga, à la lecture, je trouvais assez facile de passer outre certaines scènes racoleuses. Ici l’anime nous met sous le nez pendant des laps de temps assez variables bien plus de ces moments fan-service qui, en plus d’être parfois lourds et désagréables, cassent l’ambiance et le rythme de la narration. Chacun aura son ressenti là-dessus.

 

Malgré tout, l’anime Mieruko-chan reste une bonne adaptation et saura capter votre attention avec autant de scènes mystérieuses et horrifiques que de moments émotionnellement très forts et touchants. Cela reste une série sans prise de tête, assez détente que je vous recommande aussi bien en anime qu’en manga !

Takt Op. Destiny

Musique, Maestro !

 

Nombre d’épisodes : 12 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Crunchyroll

 

Période de diffusion : du 05/10/2021 au 21/12/2021

 

Studio(s) : MAPPA x Madhouse

Synopsis :

L’histoire se déroule en 2047 dans un monde où la musique ne peut pas être pratiquée librement car elle attire des monstres appelés « D2 ». Ces monstres ont émergé sur Terre suite à l’écrasement d’une météorite il y a des années. Ils sont attirés par la musique qu’ils détestent et ont l’intention de détruire toute source musicale.

Pour combattre les D2, des filles nommées « Musicarts » tirant leur pouvoir de la musique sont apparues et sont dirigées par des humains appelés « Conductor ».

 

Nous suivons ainsi l’histoire de Takt, un jeune homme musicien et Destiny une Musicart qui a noué des liens très particuliers avec Takt. Dans l’espoir de raviver la musique, notre duo va devoir lutter contre les D2 et d’autres périls…

 

Mes impressions :

 

Cet automne j’ai aussi eu le plaisir de découvrir un tout nouvel anime dont les premiers visuels et trailer m’avaient vraiment mis l’eau à la bouche et pour cause : une collaboration de deux studios d’exception à savoir MAPPA et Madhouse ?! Cela promettait de la haute qualité d’animation. La promesse sur cette série, c’était très exactement que, tour à tour, l’un ou l’autre studio se charge d’un épisode.

Mine de rien, au début, je faisais vraiment attention à cette alternance et cela m’a permis de déceler tout le potentiel de cette série en terme purement esthétique : Takt Op. est un véritable plaisir visuel avec ses chara-design soignés et hauts en couleurs et surtout pour son animation impeccable de bout en bout.

 

L’épisode 1 qui sert d’introduction est une belle démonstration de ce qui nous attend par la suite et là-dessus l’anime remplit son contrat haut la main tant c’est fluide et très bien rythmé techniquement.

Pour la forme rien à dire donc… mais c’est au niveau du fond qu’on peut dire davantage de choses :

Je dois dire qu’au début, je trouvais l’anime bien mystérieux tant il nous apprenait peu de choses sur l’intrigue et l’univers de l’œuvre. Petit à petit on obtient nos premiers éléments de réponses et pour ma part j’ai vraiment bien accroché à l’histoire dans son ensemble.

Le point fort pour moi de Takt Op Destiny aura été son thème central : la musique. Musicalement parlant, l’anime m’a transportée, envoûtée même. L’invitation au voyage à travers des morceaux de musique classique, le choix des morceaux, la sonorité ont été pour moi un véritable bonheur tant la série a su insuffler en moi plaisir et émotions très fortes.

On pourra cependant reprocher à la série d’aller un peu vite sur sa fin et surtout en tant qu’œuvre cross-média de ne pas aller plus loin car oui : si vous voulez en savoir davantage sur l’univers de Takt Op Destiny, l’anime n’est en fait qu’une introduction vers le jeu vidéo.

 

Une belle entrée en matière de 12 épisodes que j’ai particulièrement appréciée en tout cas ! Malgré cette fin ouverte un peu amère vers l’invitation au jeu, j’ai adoré mon visionnage et l’anime m’a donné pleinement satisfaction. Une très belle série qui m’aura procuré ma dose d’action et d’émotion de la saison !

Ranking of Kings

Un coup de coeur royal !

 

Nombre d’épisodes : 23 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Wakanim et Crunchyroll 

 

Période de diffusion : du 14/10/2021 au … (toujours en cours)

 

Studio(s) : Wit Studio

Synopsis :

Le royaume de Boss est en péril. Son fondateur, connu pour sa force herculéenne, est gravement malade, et l’héritier, le jeune prince Bojji, est loin d’avoir le profil pour prendre sa place…

Sourd et muet, d’une faiblesse telle qu’il est incapable de manier l’épée, il est la cible de toutes les moqueries. S’il accède au trône, le pays est promis à la déchéance dans le classement des rois dont le principal critère est la puissance des souverains. De ce point de vue, c’est le prince cadet, Daida, qui remporte le soutien populaire…

 

Pourtant, Bojji arbore un éternel sourire. Même quand une mystérieuse ombre lui ordonne de lui donner ses vêtements, il s’exécute avec plaisir ! Car, pour la première fois de sa vie, le garçon trouve un partenaire de conversation. Cet étrange voleur comprend ses paroles… Bojji lui dévoile alors son rêve :

Devenir le meilleur roi du monde !

 

Mes impressions :

 

La révélation de cet automne est un anime que j’attendais avec impatience, totalement conquise par ses trailer grâce à sa direction artistique qui sort clairement du lot. D’ailleurs, qu’il est plaisant de voir le studio Wit à la baguette et nous livrer une DA magnifique et originale !

Ranking of Kings a donc été pour moi une véritable claque dès le premier épisode et n’a cessé de m’émerveiller, de m’émouvoir et de me surprendre au fil des épisodes. Je précise d’ailleurs qu’à l’heure où j’écris cette chronique la série est toujours en cours.

Une œuvre incroyablement riche de par son univers de fantasy médiévale, ses personnages variés, profonds et hauts en couleurs et la puissance de ses thèmes abordés. Et tout ça servi par une animation soignée ainsi qu’une bande-son vraiment chouette.

 

A propos des personnages, je suis obligée de vous parler de Bojji ! Ce petit bonhomme m’a immédiatement faite craquer avec sa petite bouille ronde et son expressivité qui parvient à nous toucher naturellement. Qu’il est plaisant et parfois bouleversant de suivre ses aventures, le voir grandir et évoluer pour atteindre son rêve. Je parle de Bojji mais tous les personnages qui gravitent autour de lui sont intéressants et attractifs, nous réservant pour certain bien des surprises.

Plusieurs fois on se méprend sur le compte des personnages et progressivement on s’attache… en découvrant qu’on était complètement à côté de la plaque à leur sujet ! Ranking of Kings c’est un pur concentré de surprises et de rebondissements : on ne sait jamais à l’avance ce que nous réserve l’histoire.

Pour revenir à la direction artistique, je vous avertis tout de suite : Les dessins enfantins, le style dessin animé pour enfant ne sont que la face visible de l’iceberg. D’apparence, la série semble douce avec ses jolies couleurs, son ambiance sonore bien souvent jouée à la flûte quand on suit Bojji. A-t-on donc affaire à un anime mignon et gentil ?

Non.

Exactement comme avec les personnages, il faut se méfier des apparences car l’univers de Ranking of Kings nous propose un univers de fantasy bien sombre, cruel et brutal. Entre flashback larmoyant, scènes très dures et violentes et révélations choquantes par leur cruauté, la série ne nous épargne rien tant elle parvient à nous faire ressentir diverses émotions. Je vous jure qu’il y a de tout : des scènes qui brisent le cœur, des moments violents qui vous feront frémir, des révélations qui vous choqueront sans parler de certaines scènes assez traumatiques qui resteront gravées dans vos mémoires.

 

Conspiration, massacres, génocide, mutilations, harcèlement, handicap et guerre. Voilà ce qui rythme le déroulé de l’histoire, le tout saupoudré de combats sanglants et de sombres mystères auxquels va devoir faire face notre petit prince pour un jour devenir le plus grand de tous les rois !

Il me tarde de continuer l’anime et il me tarde également de voir arriver cette pépite de dark fantasy dans sa version manga, ce qui est prévu prochainement (avril 2022).

En bref, je suis totalement tombée sous le charme de Ranking of Kings que je vous recommande chaudement !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager