3 anime de l’hiver 2021 : La sélection de Lorelei !

par | 5/04/2021 | Animes, Articles, Articles à la une, Asiatiques | 0 commentaires

Cet hiver nous avons eu une saison bien riche en matière d’anime : entre nouvelles adaptations, suites de séries ultra populaires et poursuites d’anime d’une saison à l’autre, on peut dire qu’il y avait à boire et à manger pour tout le monde.

Et pour moi ? Et bien j’ai eu grand plaisir à suivre une dizaine d’anime cet hiver et je tiens aujourd’hui à revenir sur 3 anime qui m’ont particulièrement emballé !

Les Brigades Immunitaires BLACK

L’enfer du corps humain !

 

Nombre d’épisodes : 13 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Wakanim

 

Période de diffusion : du 09/01/2021 au 20/03/2021

 

Studio(s) : Liden Films

 

Synopsis :

Nous voici plongez dans un monde qui ressemble à une gigantesque industrie fourmillant d’individus ayant chacun un travail à accomplir avec un grand sens de la rigueur. Ici, la vie n’est pas toujours de tout repos et les milliards de vies qui cohabitent doivent palier aux menaces tout en continuant à remplir leurs tâches. Après tout, laisser les choses s’envenimer pourrait conduire à la destruction de leur monde… et du nôtre.

 

Car ce monde, c’est notre corps. Ces travailleurs acharnés ce sont nos cellules. Et ces menaces ce sont tous les problèmes et maladies que notre organisme peut rencontrer et dont notre corps sait ou doit savoir se défendre.

 

Le corps humain et son fonctionnement : un monde vivant et complexe où chaque petite cellule se doit d’assurer dans son domaine.

 

L’hématie AA2153 nouvelle recrue et la leucocyte U-1196 combattante vaillante, travaillent dans le corps d’une personne ne prenant pas soin d’elle. Les problèmes tels que le stress, le tabagisme et la consommation d’alcool entraînent des complications dans le travail et le cadre de vie des cellules.

 

Mes impressions :

 

Malgré la très sympathique saison 2 des Brigades Immunitaires, c’est belle et bien l’adaptation de la version Black qui a retenu toute mon attention.

Déjà je tiens à souligner le choix intelligent de diffusion sur Wakanim puisque les deux séries étaient diffusées le même jour, l’une à la suite de l’autre. Si cela peut paraître anodin en fait à plusieurs reprises on a des parallèles entre les épisodes d’abord en découvrant le sujet dans un corps sain puis ce qu’il se passe dans un corps en totale perdition.

En clair on a eu 2 anime pour 2 ambiances et autant dire que l’anime de Black a particulièrement réussi à nous mettre dans une ambiance de scénario catastrophe tout en contraste avec la première série.

Bien sûr on retrouve ce côté informatif et pédagogique propre à la licence toujours très intéressant et avec une narration impeccable. Là-dessus rien à dire on est toujours dans le propre de la licence à la sauce « Il était une fois la vie » version manga et shônen, riche en action et en combats sanglants. La direction artistique se veut également bien plus sombre avec un chara-design grave et efficace mais qui ne manque pas de nuances pour créer de l’empathie avec les divers personnages que l’on rencontre tout au long de la série.

Là où se distingue Black c’est clairement dans son atmosphère dramatique et émotionnellement très intense. Je vous jure que plusieurs fois j’ai été emportée par l’émotion au point de pleurer pour des cellules. Entre les morts marquantes, l’atmosphère continuellement oppressante qui ne cesse de se dégrader, cet anime est un vrai ascenseur émotionnel.

Regarder cet anime a été comme un jeu d’enquête : à chaque épisode on découvre une situation dont on cherche à trouver l’origine jusqu’à sa révélation où on constate les conséquences absolument terribles des pathologies mises en lumières par l’anime. On se dit que ça ne peut pas être pire… et les limites sont sans cesse repoussées !

Enfin, on assiste à l’évolution de notre hématie à lunettes dans ce monde impitoyable qui se donne corps et âme à remplir son devoir… non sans assister à des morts, des combats et des moments très difficiles qui l’auront fait grandir à la dure.

J’ai vraiment beaucoup apprécié cet anime et au vue de la fin du dernier épisode, on peut s’attendre sans trop de doute à une deuxième saison. À suivre…

Kemono Incidents

L’adaptation simple et efficace !

 

Nombre d’épisodes : 12 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Wakanim

 

Période de diffusion : du 10/01/2021 au 28/03/2021

 

Studio(s) : Ajiado

Synopsis :

Depuis la nuit des temps, des créatures de légendes appelées Kemono vivent cachées des hommes.

 

Avec l’expansion de la civilisation humaine, ils ont été chassés de leur habitat naturel et leur existence est désormais menacée.

 

De ces contacts sont nés des hybrides de sang-mêlé comme Kabané, un jeune garçon mi-goule, mi-humain. Abandonné par ses parents, il mène une vie de misère dans un village perdu au fond des montagnes.

 

Mais lorsqu’une série de crimes atroces survient, un détective de Tokyo est appelé pour enquêter…

 

Mes impressions :

 

Etant lectrice du manga que je trouve génial, l’anime de Kemono Incidents c’était clairement ma plus grosse attente anime de l’hiver 2021.

Je dois dire que l’adaptation tient globalement toutes ses promesses en restant relativement fidèle au manga sans non plus tomber dans le piège du simple copié-collé. On peut tout à fait apprécier de regarder l’anime en tant que lecteur car il y a suffisamment de différences avec le manga pour rendre l’expérience globale autour de la licence plus complète. D’ailleurs l’anime s’est même permis des petits arrangements scénaristiques qui ne remettent en aucun cas en cause la cohérence de l’adaptation.

L’animation est bonne, de qualité tout en restant somme toute assez simple. Les chara-design sont quant à eux très fidèles aux dessins du mangaka.

La force d’une adaptation en anime d’un manga réside pour moi dans le fait que le passage aux mouvements, à la couleur, rythmée par une bande sonore, doit servir à sublimer l’œuvre originale ce que fait très bien l’anime de Kemono Incidents. Jouant avec talent sur l’ambiance oppressante et mystérieuse voire horrifique du titre, j’ai été plutôt satisfaite du rendu visuel et de l’impact émotionnel dégagé par certaines scènes.

Il y a néanmoins un point qui me chagrine : la censure un peu trop présente et même un peu hasardeuse sur certains passages pourtant très impactant du manga.

Malgré ce léger défaut, l’anime est vraiment très bien avec une bonne ambiance qui retranscrit bien la touche mystérieuse, surnaturelle et folklorique que j’apprécie dans le manga. Y aura-t-il une saison 2 ? Hum… je n’en suis pas sûre étant donné que l’anime joue clairement la carte « promotionnelle » pour faire découvrir la licence plutôt populaire au Japon mais encore trop méconnue chez nous…

On peut en tout cas souhaiter que l’anime aura su faire forte impression pour donner envie de découvrir les aventures de Kabané et compagnie en manga.

Sk8 The Infinity

Une belle surprise qui marche comme sur des roulettes !

 

Nombre d’épisodes : 12 épisodes

 

Plateforme(s) de diffusion : Wakanim

 

Période de diffusion : du 09/01/202 au 03/04/2021

 

Studio(s) : Bones

Synopsis :

Au Japon, il existe une course mythique et secrète, baptisée “S”, au cours de laquelle les meilleurs skateurs s’affrontent.

 

Reki, lycéen, skateur et concepteur de planches à ses heures, est un adepte de la course en tant que spectateur, mais aussi en tant que participant. Malheureusement, sa dernière participation s’est plutôt mal terminée puisqu’il a perdu face à Shadow. Une humiliation qu’il a mal vécue.

 

Langa, canadien par son père et japonais par sa mère, a grandi au Canada, où il pratiquait assidûment le snowboard. Obligé de déménager après le décès de son père, il arrive au Japon où il découvre le skate par l’intermédiaire de Reki, ainsi que la course “S”. Il y participe pour la première fois par défi et s’y illustre particulièrement, attisant la curiosité des autres skateurs.

 

Mes impressions :

 

Cet anime à son annonce m’avait fait un peu de l’œil rien que par le simple fait que ce soit le studio Bones à la baguette. Par curiosité, j’ai donc voulu voir ce que ça donnerait. Un anime sur le skateboard ? Allez pourquoi pas tenter… et bien on parle de mon anime préféré de la saison ! Un seul épisode a suffi pour me convaincre c’est dire le niveau de qualité de cette création originale.

On découvre l’univers du skateboarding de rue et plus particulièrement autour de la célèbre et dangereuse course clandestine nommée « S » dans une ambiance hyper urbaine et fun. Dès le premier épisode l’ambiance entre vie quotidienne de nos fans de skate qui laisse place au dynamisme incroyable de la course servie par une animation éblouissante m’a direct accroché.

Coup de cœur bien sûr pour ces personnages charismatiques, haut en couleurs et terriblement attachant principalement avec le duo Reki / Langa que l’on a plaisir à suivre dès leur première rencontre.

La dynamique du duo complémentaire fonctionne à merveille et c’est impressionnant de voir à quel point j’ai été prise par l’ambiance globale de l’anime. On est là pour se divertir, profiter un max, rire aussi… même s’il y a des moments plus dans l’émotion qui ont su faire leur petit effet.

Un anime plein de vie, rafraîchissant et accessible à tous que l’on soit connaisseur ou non de l’univers du skate. D’autant plus quand on sent une vraie maîtrise du sujet de la part de la production qui s’est vraiment donnée à fond pour nous enthousiasmer sans nous perdre en complexité technique.

Bref, j’ai vraiment passé un super moment devant cette série que je rematerai sans aucun souci et que je vous recommande chaudement !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager