Chronique : Le bateau de Thésée, le poids de la justice !

par | 16/05/2019 | Articles à la une, Chroniques Mangas, Mangas | 0 commentaires

Au mois de mars, les éditions Vega sortaient le manga Le bateau de Thésée, après deux tomes il est temps de revenir sur ce titre.

Le bateau de Thésée

 

Titre original : テセウスの船

Titre traduit : Theseus no Fune

Auteurs : HIGASHIMOTO Toshiya

Éditeur français : Vega

Éditeur original : Kodansha au Japon

Date de sortie : 14/03/2019

Nombre de tomes : 7 volumes au Japon, série en cours, 2 tomes en France

Prix : 8 €

Synopsis :

24 Juin 1989. Une effroyable affaire d’empoisonnement au cyanure de potassium frappe l’école primaire du village d’Oto Usu (département de Hokkaido), faisant 21 victimes. Le coupable désigné est le policier du village, un certain Bungo Sano. Vingt-huit ans après les faits, son fils, Shin, se rend à Hokkaido pour rencontrer ce père qui a toujours clamé son innocence. Mais auparavant, Shin décide de faire un crochet par Oto Usu, où il se trouve brusquement enveloppé dans
un épais brouillard. Lorsque ce dernier se retire, le jeune homme se retrouve devant l’école primaire d’Oto Usu, qui est censée avoir été rasée après le drame. En réalité, Shin a été mystérieusement transporté dans le village tel qu’il existait, six mois avant la tragédie !

Cette chronique a été réalisée après avoir lu les deux tomes sortis au moment de l’écriture de la chronique. La série compte actuellement 7 volumes reliés au Japon.

 
 
 
30 ans après le ce jour fatidique, Shin paie encore le crime pour lequel son père a été emprisonné. À l’époque il était encore dans le ventre de sa mère, de ce fait il n’a jamais connu cette figure paternel, qui lui vaut l’exclusion de tous dès qu’elle devient publique. Lorsque le pot aux roses est découvert, sa mère n’a d’autre choix que de plié bagage avec ses deux fils et sa fille, débuter une nouvelle vie ailleurs.
 
 
 

 

Néanmoins Shin trouvera en Yuki une femme aimante, qui acceptera le passé dont il est la victime allant jusqu’à l’épouser. Sa joie est poussée à son paroxysme alors qu’elle est sur le point d’accoucher, mais c’est alors que le destin le rattrape. Sa femme décède en couche alors que leur fille Mirai vient de naître, et un malheur n’arrivant jamais seul, la famille de son épouse lui reprochant la mort de leur fille, le menace de lui prendre sa dernière lueur d’espoir : Mirai.

 

Alors qu’il a toujours fuit le passé de sa famille, Shin décide dans un élan de désespoir d’enquêter sur le crime de son père, afin de savoir si il est réellement coupable. Quand il arrive dans le village ou s’est passé la catastrophe, il est soudainement projeté dans le passé à l’époque de la tragédie…

 

Le bateau de Thésée est un thriller, qui flirte avec le fantastique. On suit le personnage principal, qui découvre le quotidien de sa famille juste avant le malheur ne s’abatte sur eux. Son père est-il réellement coupable du crime dont on l’accuse ? Peut-il empêcher le crime qui bouleverser à sa famille ?

 

On suit dans ce récit un héros torturé face au passé de sa famille, qui se retrouve à jauger ce père qu’il n’a jamais connu et tenter d’éviter le pire, sans compromettre son identité.

A qui s’adresse Le bateau de Thésée ?

 

Excellent titre, Le bateau de Thésée est un titre que je vous conseille fortement la lecture. Ses deux premiers tomes m’ont laissé une très bonne impression, qui me hâte de lire la suite. Il sera apprécié des lecteurs de titres matures de type thriller. Dans les premiers tomes, je n’ai pas vu de scènes qui pourraient choquer les plus jeunes d’un point de vue visuel, néanmoins puisque l’on traite quand même de meurtres et autres crimes, de ce fait j’orienterai sa lecture à des personnes qui sont au minimum au collège.

 

 

© 2019 Toshiya Higashimoto.  All rights reserved.

First published in Japan in 2017 by Kodansha Ltd., Tokyo.

Publication rights for this french edition arranged through Kodansha Ltd., Tokyo.

Œuvres similaires ? 

 

 
Dans le même style du bateau de Thésée, vous pourriez orienter vos découvertes vers Erased clôturé en 8 tomes, qui lui aussi est un thriller temporel. Pour une série un peu plus longue, vous pourriez lire également Montage (finit en 18 tomes) ou encore Inspecteur Kurokochi (actuellement 20 tomes parus sur les 24 prévus), qui sont tous deux des titres sur une base de faits réels. 
 
 

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Chronique : Tokyo Revengers, une nouvelle chance ! - […] qui vous intéresse, je vous orienterai vers Erased (série terminée en 8 tomes) ou encore Le bateau de Thésée…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager