Chronique : Air Gear, l’envol commence maintenant !

par | 1/07/2021 | Articles, Articles à la une, Chroniques Mangas, Mangas | 1 commentaire

Souvent drôle, parfois émouvant mais avant tout soutenu par un rythme frénétique et des illustrations d’un dynamisme saisissant Air Gear va vous faire parcourir les rues sur un rythme effréné. 

Air Gear

 

Titre original: エア・ギア

 

Titre romanisé: Air Gear

 

Auteur: Oh! Great

 

Éditeur français: Pika Édition

 

Éditeur original: Kōdansha

 

Date de sortie: 20 novembre 2002 

 

Nombre de tomes37

 

Prix: 6,95 €

Synopsis :

Pour échapper à la gravité et transformer la ville en immense terrain de jeu, un nouveau sport a fait son apparition : l’Air Treck, des rollers d’un nouveau genre. Ils intègrent un moteur de petite taille extrêmement puissant. Ikki n’a que faire de cette discipline, jusqu’au jour où les Skull Saders, des adeptes d’Air Treck s’en mêlent. Pour les vaincre, il devra maîtriser l’Air Treck. Quatre soeurs seront des alliées aussi inattendues que puissantes.

:kpFlowerBlue: Cette chronique a été réalisée après avoir dévoré les tomes de ce titre. :kpFlowerBlue:

L’univers d’Air Gear vous propose de découvrir notre monde, dans un futur proche, où le Roller serait devenu très populaire et très avancé technologiquement. Fini les rollers classiques, on dit bonjour aux Air Trecks. Des rollers avec une technologie avancée intégrée directement dans les roues, capable de conférer à son utilisateur d’éventuels pouvoirs.

Nous suivons tout le long du manga les aventures folles d’Ikki Minami, un jeune adolescent en quête de liberté. Depuis quelques mois il observe une jeune rideuse briser les cieux avec ses Air Trecks donnant l’impression d’une hirondelle filant à toute allure.

A cela, Ikki se voit offrir ses premiers Air Trecks et se découvre un véritable talent dans l’utilisation de ceux-ci. En créant sont propre gang, les Kogarasumaru, Ikki se hisse doucement au sommet jusqu’à rencontrer les « rois ».

Dans l’univers d’Air Gear, il existe différentes « Routes » suivies par les riders (selon leur méthodes de glisse), leur offrant la possibilité de faire des tricks et figures différentes. Une route, sorte de reflet de l’âme du rider, lui montre le meilleur chemin pour effectuer ses tricks.

Chaque Route est gouvernée par un Roi ou une Reine, rider le plus puissant possédant des Régalias, des Air Trecks (AT) surpassant tous les autres. Chaque spécimen est unique.

 

Dans tout ça on y retrouve la touche de Oh Great!…

Point culture pour les amateurs, Oh Great! a débuté sa carrière de mangaka dans le Ecchi et le Hentaï. De ce fait Air Gear est un manga pour adolescent, autant homme que femme d’ailleurs.

Pour les hommes, ou plutôt les adolescents, on y retrouve de très jolies femmes aux jolies formes, mais rien de trop vulgaire, car Oh Great! a ce talent pour rendre tout cela charmant voir sexy sans être dans l’excès.
Pour les jeunes femmes, on y trouve des beaux gosses typiques de Manga Shônen, des personnages masculins « Bishônen » comme on dit.
D’ailleurs les personnages de Air Gear sont plus ou moins tous populaires auprès des fans, autant féminin que masculin, c’est pour cela que l’on trouve facilement des doujinshi de toute sortes…

Pour conclure, Air Gear est un parfait mélange de tout ce que l’on adore en tant que vrai lecteur de Shônen. Des dessins tout simplement magistraux, une histoire farfelue et complexe qui apporte son lot de rebondissements et de situations explosives comme on aime, des personnages charismatiques, drôles, sexy, étranges, beaux gosses, etc.

 

A qui s’adresse Air Gear ?

 

Dans une période difficile de mon adolescence j’ai su retrouvé en Air Gear ce petit quelque chose qui à su m’ouvrir les yeux. Ayant une philosophie basé sur la liberté et la combativité, Ikki m’a touché en plein coeur ! :dp_heart12:  Le manga comme l’anime vous véhicule un sentiment d’importance tout au long de l’histoire.

Ce manga serait plus susceptible de plaire à un public aimant les shonen avec une histoire complexe et détaillée; une dose d’1kg d’humour et de sérieux; accompagné d’une touche d’Ecchi.

 
 
 
 

Œuvres similaires ? 

Si vous aimez le style de Oh Great! vous allez adorez Majin devil, racontant le récit d’une guerre entre deux clans dans le quartier de Toshima. Yuka Lovers, jeune meneuse du gang de l’Ouest, devra venger la mort d’un de ses lieutenants, tués par un prêtre aux mœurs douteuses.

Majin devil - Manga série - Manga news

 
 
 

1 Commentaire

  1. Shu

    Ah le fameux air gear <3 magnifique oeuvre que je recommande également. C'est un manga très poignant qui ne vous laissera pas du tout indifférent. Que ce soit le design des personnages, la beauté de l'histoire, ou encore le sujet abordé en lui-même.. C'est un vrai bijou
    Merci à la rédactrice <3

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager