Chronique : Le prix du reste de ma vie chez Delcourt Tonkam !

par | 10/04/2021 | Articles, Articles à la une, Chroniques Mangas, Mangas | 0 commentaires

Sorti en 2020 chez Delcourt Tonkam, Le prix du reste de ma vie est l’un fer de lance de la nouvelle collection Moonlight de l’éditeur français.

Le prix du reste de ma vie

Le prix du reste de ma vie jaq

Titre original : 寿命を買い取ってもらった。一年につき、一万円で。​

 

Titre traduit : Jumyou wo Kaitotte Moratta. Ichinen ni Tsuki, Ichimanen de

 

Auteure : TAGUCHI Shôichi (dessins) MIAKI Sugaru (scénario)

 

Éditeur français : Delcourt Tonkam

 

Éditeur original : Shueisha au Japon

 

Date de sortie : 19/02/2020

 

Nombre de tomes : 3 volumes au Japon, série terminée

 

Prix : 7,99 €

Synopsis :

Kusunoki était un enfant plein de rêves et d’ambition. Devenu un jeune adulte désargenté, il entend alors parler d’une boutique dans laquelle il était possible de revendre son espérance de vie, son temps ou sa santé. Après estimation, il découvre qu’il lui reste trente ans et trois mois d’une vie insipide, évaluée à… 2.500 euros. Kusunoki décide alors de vendre son espérance de vie, à l’exception des trois derniers mois qu’il passera sous la supervision de Miyagi, une jeune femme chargée de veiller à ce qu’il ne commette rien de répréhensible durant ce laps de temps…

Cette chronique a été réalisée après avoir lu les trois tomes de la série, c’est à dire son intégralité.

 

 

Kusunoki, jeune garçon brillant est maintenant devenu adulte. Le poids des années semble avoir un effet dévastateur, car l’enfant prometteur est maintenant un parasite de la société malheureux et sans ambition. En manque cruel de finance pour vivre, il décide de vendre la quasi-totalité de son existence, afin de finir de survivre aux 3 mois qu’il lui reste, après la vente.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alors que le compte a rebours de son existence s’égraine, il est mis en observation par une certaine Miyagi, employée de l’entreprise qui lui a acheté ses années, afin de mettre fin à ses jours prématurément, s’il cause un trop gros désordre.
le prix du reste de ma vie 1
le prix du reste de ma vie 2

 

 

 
Au fil de la lecture, nous parcourons le passé et le futur de Kusunoki.
À quel moment son futur prometteur a-t-il été compromis ?
Quel homme serait-il devenu s’il n’avait pas vendu sa vie ?
Que sont devenus les proches qu’il avait auparavant ?
 
 
Regrets, prises de conscience, révélations, introspections sont au rendez-vous dans ce récit.
 
 

 

 

 

 

Personnellement, le prix du reste de ma vie est une lecture que j’ai beaucoup apprécié de bout en bout.

À qui s’adresse Le prix du reste de ma vie ?

 

Le prix du reste de ma vie est un récit qui peut faire écho à n’importe quel lecteur qui ne serait pas parfaitement comblé dans sa vie. L’œuvre n’est pas choquante par ses planches, mais il peut l’être par son propos.
C’est tout de même un titre qui, je pense, visera un public ayant acquis une certaine maturité, pour l’intéresser.
 
le prix du reste de ma vie 0

JYUMYO WO KAITOTTE MORATTA. ICHINEN NI TSUKI,
ICHIMANEN DE. © 2016 by Sugaru Miaki, Shouichi Taguchi /
SHUEISHA Inc.

Œuvres similaires ? 

 

Si le prix du reste de ma vie vous intéresse, vous pourrez également aimé Ikigami – préavis de mort (conclut en 10 volumes éditez chez Kazé) ou Rendez-vous au crépuscule (série en deux tomes chez Akata)
 

 

 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager