Chronique : Zozo Zombie, le voisin amical qui vous veut du bien !

par | 30/05/2020 | Articles, Articles à la une, Chroniques Mangas, Mangas | 0 commentaires

Les histoires de zombies ne font pas toutes forcément peur.
La preuve avec Zozo Zombie, publié en France aux éditions Vega depuis octobre 2019 ! 

Zozo Zombie

Titre original : ゾゾゾ ゾンビーくん

 

Titre romanisé : Zo-Zo-Zo-Zombie-kun

 

Auteur : Yasunari NAGATOSHI

 

Éditeur français : Vega

 

Éditeur original : Shôgakukan

 

Date de sortie : 10/10/2019

 

Nombre de tomes : 11 tomes au Japon, 2 tomes en France

 

Prix : 7,00 €

Synopsis :

Zozo le zombie est un enfant zombie. Il n’est pas obsédé par dévorer le cerveau des humains, non, ce qui l’intéresse avant tout, c’est d’avoir une vie comme tous les autres enfants, d’aller à l’école et de jouer avec ses amis. Mais quand on est un zombie, cela pose néanmoins de sérieux problèmes, et on n’est jamais à l’abri de perdre une jambe lors d’un match de foot, ou d’égarer sa tête à l’occasion d’un jeu. Heureusement, il peut compter sur l’aide de ses camarades pour tenter de s’intégrer à la vie moderne.

Cette chronique a été réalisée après avoir lu les deux premiers tomes de la série, les seuls sortis en France au moment de la publication. La suite sortira prochainement.

 

Lorsqu’on parle de zombie, on pense soit à un film d’horreur qui va nous empêcher de dormir ou à une comédie très gore, mais rarement à un manga pour enfants. Pourtant c’est ce que propose Yasunari NAGATOSHI dans ce manga qui décrit le quotidien de Zozo le zombie à travers le regard d’un écolier, Isamu. Ce dernier, qui semble être le représentant des lecteurs, développe une amitié très originale avec le petit Zozo.

 

Il s’agit ici d’un gag manga au style d’humour très décalé et qui est construit comme une sorte de « documentaire » sur Zozo (ou les zombies de cet univers, à voir par la suite). S’il faut s’attendre à voir du sang et des organes assez souvent dans sa lecture, ce n’est jamais choquant. Même lorsqu’on nous montre un petit zombie qui sort des organes de son propre corps, le style de dessin enfantin donne une dimension plutôt mignonne et attendrissante au personnage principal. C’est d’autant plus surprenant lorsqu’on réalise que l’humour de ces premiers tomes se base sur l’utilisation très originale des organes et membres du corps de Zozo au quotidien.

Je tiens d’ailleurs à saluer le travail de traduction et d’adaptation car l’humour ici est une combinaison de jeux de mots et visuels. Par exemple, dans le second tome, il y a une section entière où Zozo illustre des proverbes célèbres. Ici, il fallait donc à la fois s’adapter à la signification du proverbe d’origine avec des équivalents francophones et au dessin qui accompagne le proverbe. Ce défi a été relevé avec brio et je trouve la version française très réussie.

Globalement, j’ai passé un très bon moment devant ces premiers tomes de Zozo Zombie. Je ne suis habituellement pas une fan de « gore » mais cette comédie fait partie des exceptions à la règle. Bien que je pense que l’humour de ce manga est à consommer avec modération, il est inventif, on ne s’ennuie pas et on pourrait même s’attacher au protagoniste, adorable même lorsqu’il fait n’importe quoi avec ses intestins.

A qui s’adresse Zozo Zombie ?

 

Ce manga peut, à mon avis, plaire à toute personne suffisamment ouverte d’esprit pour adhérer au type d’humour. Cependant, Zozo Zombie a un côté innocent et pédagogique qui me le ferait recommander en priorité à un public jeune (enfants à pré-ados).

 
 
 

© 2012 Yasunari Nagatoshi / Shôgakukan

Œuvres similaires ? 

Si vous aimez Zozo Zombie pour son humour décalé, vous pourrez apprécier Mr Osomatsu (inédit en France mais dont vous pouvez retrouver l’anime sur Crunchyroll). Si vous appréciez plutôt son côté pédagogique et innocent, vous pourrez alors apprécier Yotsuba& (disponible aux éditions Kurokawa).

 

 

 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Si cet article vous plait n'hésitez pas à le partager